FANDOM


WPW BREAKING RULES 2009
Informations rapides
Fédération World Professional Wrestling
Main Event WPW Championship : John Michaels vs Furst Wagner
Thème Musical
Détails
Date et lieu Le 27 décembre 2009 à Nashville
Flag of the United States.svg Etats-Unis
Spectateurs 20 300 personnes
Critique The Sun : 800px-Stars10080.svg 7.90/10
Chronologie
Précédent WPW Extreme Revolution 2009
Suivant WPW Happy New Year 2010

L'édition 2009 de WPW Breaking Rules est une manifestation de Catch professionnel télédiffusée et visible uniquement en Paiement à la séance. L'événement est produit par la World Professional Wrestling.

Autres éditionsEdit

ContexteEdit

Les spectacles de la WPW en paiement à la séance sont constitués de matchs aux résultats prédéterminés par les scénaristes de la WPW. Ces rencontres sont justifiées par des storylines — une rivalité avec un catcheur, la plupart du temps — ou par des qualifications survenues dans les émissions de la WPW telles que Slam, Degenerate, Extreme ou encore Clash. Tous les catcheurs possèdent un gimmick, c'est-à-dire qu'ils incarnent un personnage gentil ou méchant, qui évolue au fil des rencontres. Un pay-per-view comme Breaking Rules est donc un événement tournant pour les différentes storylines en cours.

RésultatsEdit

No. Match Stipulation Durée Note
1 Vince Sparks (c) déf. Harsh Devon Match simple pour le WPW Middleclass Championship 04:57 ¾*
2 Mikey Clarks (c) déf. Keith Chelsea Match simple pour le WPW National Championship 08:15 ***
3 Roddy Clarks déf. Greg Anderson (c) - via DQ Match simple pour le WPW World Championship 11:06 **¾
4 Kyle Johnson (c) déf. Jack Monroe & Shaun Taylor [2-1-1] Triple Threat Anything Goes 30 minutes Ironman Match pour le WPW Heavyweight Championship 30:00 ****¼
5 Shino Osaka & Chris Martins (c) déf. Adam Nielson & Big Grey Tag Team Match pour les WPW Tag Team Championship 06:24 **¼
6 John Michaels déf. Furst Wagner [2-1] 30 minutes Ironman Match pour le WPW Championship vacant 30:00 ****¼
(c) désigne le(s) champion(s) défendant son titre dans le match.